Actualités

Madame, Monsieur, Les petites et moyennes entreprises françaises subissent de plein fouet les grèves et autres mouvements de blocage organisés depuis plusieurs semaines déjà par la CGT. Inscrites dans la durée, ces manifestations portent un coup très préjudiciable à l’activité des TPE-PME, ainsi qu’ à leurs salariés.
http://doodle.com/poll/vc3pms3iet82wv3d   Venez Nombreux ! Dégustation de vins pour continuer les échanges
La loi Sapin prévoyait de remettre en cause les qualifications nécessaires pour accéder à certains métiers artisanaux et ce en mettant en avant les freins que cela représentait pour la création d'entreprise. Une telle mesure revenait à dévaloriser des métiers en donnant le sentiment que tout le monde pouvait s'improviser coiffeur, plâtrier, esthéticienne…
Depuis leur création, la CGPME apporte son soutien aux« Trophées PME Bougeons-nous » organisés par RMC, dont c’est la 7ème édition cette année.   Cette fois encore, nous nous associons directement à cette opération afin de mettre en avant la richesse, la technicité et l’inventivité des PME/TPE de nos territoires.
A ne pas manquer ! Retenez cette date : mardi 5 juillet prochain à 20h30 à l’auditorium de la salle Saintonge à Saintes.   Quand la petite histoire explique la grande ! Ils ont réussi ce qu’ils ont entrepris, leur nom ou celui de leur entreprise évoque un succès hors du commun. Que pouvons-nous apprendre de Steve Jobs, Gustave Eiffel et de 20 dirigeant(e)s d’hier et d’aujourd’hui ? sans oublier quelques entreprises locales… « Histoires d’entrepreneurs », 1h30 d’inspiration économique pour les chefs d’entreprises, managers, étudiants et tous ceux qui s’intéressent à l’économie en général. Information et réservation ci-dessous Réservez dès maintenant et venez passer un moment divertissant.
L'activité économique est gravement perturbée dans les zones inondées. Les conséquences personnelles et professionnelles sont souvent dramatiques pour ceux qui peuvent tout perdre. La CGPME tient à assurer de son appui et de sa solidarité tous les artisans, commerçants, industriels et prestataires de services frappés aujourd'hui de plein fouet. Ses unions territoriales présentes dans tous les départements français sont à la disposition de ceux qui auraient besoin d'une aide ou d'un appui, de quelque nature que ce soit.
Les transports en commun se mettent à leur tour en travers de la vie quotidienne des entreprises et des salariés. Les TPE/PME les plus fragiles seront donc à nouveau les victimes de ceux qui, sous couvert d’intérêt général, mélangent action syndicale et action politique et entendent, avant tout, préserver leurs acquis, sur fond de lutte des classes alimentée par les surenchères de tous bords. Difficile dans ces conditions de se prétendre indispensable au dialogue social dans les petites entreprises…
CGPME   FNSEA   Medef   Udes   UNAPL   UPA   Alors que les mouvements sociaux que connaît la France depuis plusieurs semaines s'intensi-fient, nous, représentants des entreprises, tirons aujourd'hui le signal d'alarme. Les grèves dans les transports et les difficultés d'approvisionnement en carburant commencent à im-pacter l'activité économique dans notre pays. Certaines entreprises tournent au ralenti, les plus fragiles d'entre elles voyant même leur existence menacée. Cette situation ne peut perdurer sans conséquences graves pour les entreprises mais égale-ment pour les salariés, confrontés à des difficultés quotidiennes grandissantes.
Les mouvements sociaux et notamment la pénurie de carburant impactent plus de 70% des entreprises françaises*, au travers de l'absence ou du retard des salariés (22%), des difficultés de livraison (58%) ou d'approvisionnement (47%). 27% des PME déclarent même craindre de devoir stopper leur activité.   Tandis que des menaces planent sur les transports publics et l'électricité, les dérapages se multiplient allant même, en Haute-Loire, jusqu'à des actes de sabotage privant entreprises et particuliers de réseau téléphonique et d'accès internet, au mépris des règles de sécurité les plus élémentaires.
RETROSPECTIVE DES EVENEMENTS ET ACTIONS DE LA CGPME 17 EN 2015 Liste non exhaustive
Recrutez votre collaborateur futur DSCG Faites connaissance avec votre futur alternant en participant au speed dating du 1er juillet du Cnam-Intec   Vous recherchez pour le développement de votre entreprise de nouvelles ressources, vous souhaitez embaucher un jeune DSCG en alternance. Nos élèves, tous diplômés du DCG ou du Master CCA, recherchent une entreprise pour préparer leur rentrée prochaine en DSCG.
La CGPME s'est fortement mobilisée contre le projet gouvernemental de surtaxation des CDD. Cette disposition qui revenait à taxer la création d'emplois était une vraie mauvaise idée.
Les manifestations succèdent aux manifestations. Chacune a droit à son lot de casseurs dont on ne sait pas bien s'ils font ou non partie des manifestants. Le blocage des dépôts pétroliers et les grèves des transports viennent aujourd'hui parachever l'impression de désordre.
Le système de franchise qui permet à un petit commerçant d'exploiter, en échange d'une redevance, une marque qu'il n'a pas créée, est en plein développement. Le nombre de points de ventes a été multiplié par 5 en 10 ans, la France étant même devenue le leader européen de la franchise. La Loi Travail (article 29) vient aujourd'hui mettre en péril ce modèle économique en prétendant obliger le franchiseur à intervenir dans l'organisation interne du franchisé. Ainsi dès lors qu'un réseau de franchise comptera au moins 50 salariés (franchiseur et franchisés inclus) il faudra instaurer un comité d'entreprise alors même qu'il n'existe pas d'unité économique et sociale entre le franchiseur et le franchisé.
Madame, Monsieur,   Les textes absurdes et les décisions compliquant notre quotidien d'entrepreneur se multiplient. Le gouvernement envisage aujourd'hui de soumettre les CDD à une surtaxation qui viendra pénaliser ceux qui prennent des risques pour développer leur entreprise. Il s’agirait d’une décision absurde revenant à taxer bien souvent le premier emploi !
Alors que les derniers chiffres marquent un basculement partiel des chômeurs à l'arrêt complet vers des emplois en CDD courts, le gouvernement envisage de proposer un amendement à la Loi El Khomri pour élargir et rendre obligatoire la surtaxation de ces mêmes CDD. Pénaliser financièrement ceux qui prennent des risques pour développer leur entreprise et créer de l'emploi est le meilleur moyen de les décourager et de casser le fragile espoir qui se dessine. Il est encore temps de faire obstacle à ce projet. La CGPME a donc décidé de faire entendre fortement la voix des TPE / PME, artisans, commerçants, professions libérales trop souvent méprisés alors qu'ils représentent l'immense majorité des entreprises françaises. La Confédération des PME lance la première manifestation virtuelle via le site www.patronsventdebout.fr
Les dysfonctionnements du RSI sont connus depuis longtemps. Les erreurs d'inscription, appels de cotisation, modalités de déclaration, décalage entre perception des revenus et paiement des charges concentrent la plupart des critiques. Les rapports et les missions sur ce sujet se suivent et se ressemblent. Cela dénote une prise de conscience collective qu'il faut saluer. La dernière mission en date a été confiée à l'IGAS (Inspection Générale des Affaires Sociales) et à l'IGF (Inspection Générale des Finances). Elle porte sur "les évolutions de l'assiette et les modalités de calcul de recouvrement des cotisations sociales des travailleurs indépendants." Dans ce cadre, la CGPME a notamment proposé : 1) Simplifier les bases de la taxation et ne pas taxer, sur la base du seul résultat comptable, les ressources allouées au développement ou au fonctionnement de l'entreprise, comme les stocks ou les investissements. Seules devraient être  assujetties à charges sociales et fiscales les sommes prélevées effectivement par l'exploitant.
jeudi, 21 avril 2016 13:42

ON NE JOUE PAS AVEC L'EMPLOI

Alors que les noms d'oiseaux fusent, la CGPME regrette que le débat sur la Loi Travail tourne à la foire d'empoigne politique. Bien loin de favoriser la création d'emplois, ce texte risque de compliquer davantage encore la vie  des entreprises. Pire encore le gouvernement a confirmé son intention d'introduire dans la Loi un amendement prévoyant une taxation obligatoire des CDD, renvoyant aux partenaires sociaux le soin d'en déterminer les conditions dans le cadre de la négociation en cours sur l'assurance chômage. La CGPME refuse d'être complice de cette décision inepte revenant à taxer la porte d'entrée principale à l'emploi, et ce alors même que notre pays fait face à un chômage de masse record. On ne joue pas avec l'emploi. La Confédération des PME, dans le droit fil de la position exprimée le 11 avril dernier dénonçant un coup de poignard dans le dos des entreprises, et après consultation de ses instances, a donc décidé de ne pas ratifier un éventuel accord sur l'assurance chômage qui prévoirait  une taxation supplémentaire des CDD. Ceux qui auraient introduit une telle obligation dans la Loi porteraient la responsabilité de cet échec, aux yeux des Français.
Le Premier Ministre à la suite d'une rencontre avec les syndicats étudiants vient d'annoncer des mesures soit disant pour l'insertion des jeunes. Parmi celles-ci figure "un renchérissement des taxes sur les CDD, pour favoriser l'embauche en CDI". Les bonnes vieilles recettes gouvernementales sont donc de retour. Ainsi après avoir renoncé à donner davantage de visibilité aux employeurs en plafonnant le montant des indemnités allouées en cas de licenciement considéré sans cause réelle et sérieuse, le Premier Ministre n'hésite pas à pénaliser financièrement la majorité des créations d'emplois qui se font aujourd'hui à plus de 80% en CDD. Au lieu de s'interroger sur les raisons qui poussent les employeurs à embaucher en CDD et de regarder comment les inciter à préférer les CDI, le gouvernement choisit la voie de la sanction financière. Les mêmes causes produiront les mêmes effets : la taxation des CDD décidée en 2013 n'a en rien enrayé le phénomène CDD mais a, sans aucun doute, contribué à dégrader plus encore le marché de l'emploi. En juin 2015, le gouvernement avait pourtant assoupli les conditions de renouvellement de ces CDD qu'il veut aujourd'hui taxer davantage ! Quant à imaginer, comme l'entend Matignon, que les partenaires sociaux "définissent le…
lundi, 18 avril 2016 11:52

Prélèvement de l'Impôt à la source

Le ministre des Finances a annoncé le report à l'automne du vote des dispositions de mise en œuvre du prélèvement à la source initialement prévu en juin. La CGPME se réjouit de cette décision qui permettra de disposer de plus de temps pour mesurer les impacts réels de cette réforme dont les conséquences sur les petites entreprises risquent de s'avérer préjudiciables. Cela apparaîtra sans aucun doute lors des expérimentations qui doivent être menées avant sa mise en œuvre. Il conviendra alors de s'interroger sur l'opportunité de mener à terme ce projet. De nombreuses questions pratiques restent en effet sans réponse à ce jour, qu'il s'agisse notamment des salariés multi employeurs, des salariés travaillant à l'étranger, des travailleurs indépendants, des particuliers employeurs. Au-delà de cela on peut légitimement s'interroger sur la simplicité d'un dispositif qui conduirait les salariés à avoir un salaire différent en fonction du mois et du taux d'imposition applicable. De même, la simple connaissance du taux d'imposition de chacun viendra faire obstacle à l'indispensable confidentialité qui contribue à un climat social apaisé. Cette mesure risque donc de perturber les Négociations Annuelles Obligatoires (NAO). Par ailleurs, il est pour le moins hasardeux de lier prélèvement à la source et…
Nous croyons en l'avenir de l'économie française et voulons lui donner les moyens de se développer dans l'intérêt de tous les français, jeunes ou moins jeunes, chefs d'entreprises ou salariés. Notre légitimité à prendre la parole, nous la tirons des risques que nous prenons au quotidien pour créer et développer notre activité. La croissance et l'emploi passent par nos entreprises qu'il s'agisse de Start up, de TPE, de commerçants, d'artisans, d'agriculteurs, de professions libérales, de PME, d'ETI ou de grands groupes. Relancer la création d'emplois exige un ensemble de mesures permettant de redonner confiance aux entrepreneurs notamment en leur donnant les moyens de mettre en place un dialogue social de terrain basé sur les acteurs de l'entreprise. Certaines dispositions du projet actuel, telle que la définition du licenciement économique ou la légalisation des accords emplois offensifs sont pertinentes et doivent impérativement être préservées lors du débat parlementaire. Cependant, l’équilibre initial du texte a été considérablement dégradé, et aucune mesure ne concerne véritablement les TPE/PME/ETI. Il faut a minima revenir à l’équilibre du texte initial. Alors aujourd’hui nous le disons clairement : le projet de Loi El Khomri n’est pas acceptable en l’état et doit absolument être enrichi lors du débat…
mercredi, 17 février 2016 14:49

Fiscalité : l'action de la CGPME

La loi de finances pour 2016 et la loi de finances rectificative pour 2015 ont été publiées. Lors des débats le Gouvernement et le Parlement ont ajouté de nombreuses dispositions fiscales. La CGPME a été vigilante sur tous les points concernant les TPE-PME. Notre action a permis de limiter certaines dispositions et nous continuerons d'insiter sur les points restant problématiques. En savoir plus 
Frédéric BOUERIE administrateur et Vice-Président Commerce de la CGPME17 a convié les chefs d’entreprise, à se réunir pour cette deuxième réunion de la délégation saintaise, en présence de B LOSFELD (Président CGPME 17) et de M PAJEAN (Secrétaire Générale).Le Président, Bastien LOSFELD a présenté ses vœux à l’assemblée, insisté sur l’importance de la mise en place de la délégation afin d’être plus proche des chefs d’entreprise de la région saintaise ; et rappelé que les racines de la CGPME 17 sont à Saintes. Puis commenté l’engagement fort de F ASSELIN, Président National, à porter et faire entendre la voix des chefs d’entreprise des TPE/PME dans les plus hautes sphères. Frédéric BOUERIE a présenté la rétrospective des actions et évènements de la CGPME17 en 2015.Présentation des nouveaux évènements 2016 par B LOSFELD, avec un rythme moins soutenu des réunions, mais plus convivial, plus dynamique, axé sur les échanges, les rencontres avec des experts, des personnalités, des soirées, des déjeuners et petits déjeuners. Une Assemblée Générale, le 21 mars, où la présence de chacun est importante afin de donner une assise statutaire à notre organisation. Des Forums : échanges entre adhérents, mieux se connaître.Présentation des commissions et rappel de leur rôle :•…
La négociation sur l'assurance chômage débutera le 22 février prochain. Benoit Willot, Président de la CGPME Côte d'Or, conduira la délégation des PME. Au-delà des enjeux financiers pour le régime d'assurance chômage, l'objectif de la CGPME est de ne pas fragiliser les chômeurs tout en incitant davantage au retour à l'emploi pour favoriser la reprise économique. Il va de soi que, dans le contexte économique actuel, toute hausse de cotisations est à exclure. La Confédération portera des propositions fortes. Elle posera ainsi la question de l'accès au régime d'assurance chômage et proposera une durée d'affiliation minimale de 8 mois. Est-il logique qu'en France travailler 4 mois au cours des 28 derniers mois suffise à ouvrir des droits, contre 12 mois dans la plupart des autres pays européens ? Les conditions d'indemnisation doivent également être mises sur la table qu'il s'agisse d'une éventuelle dégressivité des allocations au-delà d'un an, de l'indemnisation de l'activité réduite ou du taux de remplacement du salaire. La baisse du plafond d'indemnisation ne doit pas non plus être écartée, sous réserve qu'elle s'accompagne d'une baisse des cotisations des personnes susceptibles d'être concernées. Il convient également de rendre le système d'assurance chômage plus juste. Alors que 100 000…
A partir du 18 janvier et jusqu’au 31 décembre 2016, les embauches réalisées par les entreprises de moins de 250 salariés bénéficient d’une prime trimestrielle de 500 € durant les 2 premières années du contrat, soit 4 000 € au total. En savoir plus
mardi, 02 février 2016 09:53

Invitation Carrefour PME

La CGPME 17 et Digital Bay vous convient au CARREFOUR PME Le lundi 8 février à partir de 18h A Sup de Co La Rochelle Venez échanger sur le développement du numérique sur notre territoire et assister à la signature d’une charte commune. Pour vous inscrire c'est ici
mardi, 02 février 2016 09:52

Point conjoncture CGPME

La croissance au quatrième trimestre 2015 devrait être freinée par les attentats de novembre et par la douceur des températures de fin d’année.En revanche, au premier semestre 2016, l’activité devrait reprendre du tonus. La consommation des ménages augmenterait à nouveau, du fait d’une hausse prévue du pouvoir d’achat et de températures plus proches des normales saisonnières.L’investissement des entreprises accélérerait également, en raison de la mesure de suramortissement, couplée à une augmentation du taux d’utilisation des capacités de production dans l’industrie. Quant à l’investissement des ménages, il se stabiliserait, après deux années de baisse significative.
François Asselin à la tête d'une délégation de la CGPME a rencontré Mme Myriam El Khomri, Ministre du travail, afin d'échanger notamment sur la réforme du code du travail. Le Président de la CGPME a particulièrement insisté sur la complexité du code du travail dont les règles constituent un carcan qui freine la croissance et l'emploi. Il est anormal que des chefs d'entreprise se retrouvent dans l'incapacité pratique d'appliquer des textes qui se croisent, s'entrecroisent et se chevauchent, plaçant parfois certains hors-la-loi sans même qu'ils le sachent. Il est urgent de revenir à des règles simples, compréhensibles par tous et prenant en compte la réalité des entreprises. En ce sens vouloir redonner toute sa place à l'accord d'entreprise est positif, la Loi n'ayant pas vocation à tout régenter. Mais se limiter aux seuls accords majoritaires passant impérativement par des syndicats de salariés reviendrait à transformer une bonne idée en miroir aux alouettes pour les PME. Il est par ailleurs impératif de lever le verrou des 35 heures en accentuant encore les possibilités de modulation du temps de travail. De même, les formes actuelles de contrat de travail ne doivent pas être considérées comme une vache sacrée dont il est impossible…
La médiation conventionnelle est désormais règlementairement reconnue comme un réel facteur de développement des relations sociales, permettant notamment d’instaurer au sein des entreprises un climat fondé sur l’altérité plutôt que sur la conflictualité. La médiation constitue un processus structuré par lequel deux ou plusieurs parties tentent ensemble de parvenir à un accord en vue de résoudre à l’amiable leurs différends avec l’aide d’un tiers, le médiateur, choisi par elles. En ce sens la médiation permet d’établir ou de rétablir une qualité relationnelle favorisant le règlement par voie d’accord des litiges individuels au travail. La médiation permet de résoudre les conflits en dehors de toute procédure judiciaire ou en cours, dans le strict respect des droits du justiciable : elle suspend les délais de prescription et elle peut-être homologuée par un juge. Tout salarié ou employeur à la faculté de recourir à la médiation conventionnelle pour régler à l’amiable un différend s’élevant à l’occasion d’un contrat travail qui le lie ou qui le liait. C’est la raison pour laquelle, la CGPME 17, représentant les chefs d’entreprise des TPE/PME de Charente Maritime et les syndicats de salariés CFTC et CFE CGC ont signés le lundi 18 janvier 2016 au siège de la…
La vidéo de François Asselin ce matin chez Jean-Jacques Bourdin sur RMC avec le décryptage de ses propos. Jean-Lou Blachier était l'invité de LCI suite aux annonces du Président de la République.
A l’attention des Unions Départementales et Régionales La CGPME, consciente des difficultés que rencontrent actuellement les PME françaises, notamment en termes de fiscalité, souhaite étudier une série d’indicateurs reflétant l’activité de votre entreprise. Le but de cette courte enquête est de recueillir vos impressions et donc de mettre en évidence la réalité de votre situation économique. Vos réponses nous permettront de disposer d’éléments objectifs afin d’élaborer des projections et de répondre au mieux à vos attentes. Nous vous remercions donc de répondre au questionnaire suivant, avant le 31 janvier 2016. François ASSELIN Président de la CGPME
Le Président de la République a confirmé que les embauches en CDI (ou en CDD d'au moins 6 mois) réalisées par les PME, bénéficieront, durant les 2 premières années du contrat, d'une prime trimestrielle de 500 €, soit 4000 € au total. Et ce pour les salaires jusqu'à 1,3 SMIC. Cette mesure, même si la CGPME s'était positionnée en faveur d'une baisse de charges pérenne, pourra, sans aucun doute, accélérer certaines embauches. Il convient toutefois de répéter que la création d'emploi est avant tout liée au carnet de commandes et à la confiance dans l'environnement économique et social qui seule permet de se projeter dans l'avenir. En ce sens, la confirmation par François Hollande, de l'engagement pris par Emmanuel Macron, Ministre de l'Economie, lors de Planète PME, de voir le CICE basculer en baisse de charges est importante. Le plafonnement des indemnités en cas de condamnation prud'homale s'inscrit dans cette même logique visant à lever la peur de l'embauche en donnant davantage de visibilité aux employeurs. Dans le même ordre d'idées, la future réforme du code du travail conférant à l'accord d'entreprise "la responsabilité de fixer les modalités d'organisation du temps de travail" est positive. Il faut néanmoins rappeler que…
Les entrepreneurs qu'ils soient artisans, à la tête d'une Start Up, d'un commerce, d'une entreprise de service, d'une PMI ou d'une ETI ont tous un point commun : ils risquent leurs biens propres en cas d'échec. Et cela, ça change tout. Les TPE/PME ont besoin de chefs d'entreprise pour les représenter et les défendre aux conseils de prud'hommes, à l'URSSAF.... Eux sont responsables sur leur patrimoine. Le DRH d'un grand groupe est un expert, pas un entrepreneur. Les mandataires de la CGPME sont chefs d'entreprise. Et cela, ça change tout. Les TPE/PME ont besoin que les actes suivent les discours. La soi-disant réforme "historique" de la formation pénalise aujourd'hui les petites entreprises en leur retirant les moyens de se former. Jamais la CGPME n'aurait, par exemple, accepté une sanction financière de 3 500 € par salarié en cas de non-respect de l'obligation de se former. Pas plus qu'elle n'aurait validé le principe de "commissions paritaires interprofessionnelles" ouvrant la porte des TPE aux syndicats. Et cela, ça change tout. Les TPE/PME ont besoin qu'on mette en avant ceux qui réussissent, qu'on rende un sens au capital, qu'on favorise la création d'emplois en France en diminuant le coût du travail,  qu'on permette…
En 2015, la DGFIP n’envoie plus par voie postale les avis d’acompte et d’imposition de CFE-IFER (à l’exception des avis concernant les établissements situés dans le département de Mayotte). Les entreprises soumises au régime de la micro-entreprise sont notamment concernés cette année par cette mesure. Elles doivent se rendre dans leur espace professionnel sur le site impots.gouv.fr, préalablement aux échéances de paiement des 15 juin (acompte) et 15 décembre (solde), afin de consulter leur avis. Le recouvrement de la CFE-IFER : l’obligation de paiement dématérialisé Depuis le 1er octobre 2014, toutes les entreprises doivent s’acquitter de leur CFE-IFER par un moyen de paiement dématérialisé (paiement direct en ligne, prélèvement mensuel ou à l’échéance). L’adhésion au prélèvement à l’échéance peut être effectuée jusqu’au 31 mai 2015 pour le paiement de l’acompte de juin et jusqu’au 30 novembre 2015 pour le paiement du solde. L’adhésion au prélèvement mensuel peut intervenir jusqu’au 30 juin 2015 minuit. Si l’adhésion est réalisée avant le 15 juin 2015 minuit, l’acompte de CFE-IFER réclamé n’est pas dû. Le paiement direct en ligne doit être réalisé avant la date limite de paiement, soit le 15 juin 2015 minuit pour l’acompte et le 15 décembre 2015 minuit pour le…
COMMUNIQUE DE PRESSE Tous les représentants des organisations patronales* s'unissent pour assurer les familles des victimes et des blessés, de leur soutien et de leur compassion. Ils saluent également l’action des forces de l’ordre et de l’armée en première ligne dans la lutte contre l’extrémisme et la violence. Face à l’inacceptable, les chefs d’entreprises et leurs organisations représentatives, ne se laisseront pas impressionner. La solidarité et l’union sont la seule réponse possible.   * : CGPME, FNSEA, Medef, UDES, UNAPL et UPA
Enquête COP21 : PME et engagement environnemental A la veille de la COP 21, la CGPME interroge les TPE-PME françaises sur leur engagement en faveur de l’environnement et du climat. 4 minutes pour répondre à 4 questions en quelques clics ! Cliquez ici pour répondre à l'enquête Nous vous proposons de relayer cette enquête, soutenue par le Ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, Président de la COP 21, pour valoriser les actions innovantes des professionnels que vous représentez. Présente au Grand palais du 4 au 10 décembre sur l’évènement Solutions 21, la CGPME y présentera les résultats de cette consultation.
François Asselin (CGPME): «Le Compte personnel d’activité, une carte bancaire qui, au distributeur, ne donnera rien»  Fanny Guinochet , Journaliste  09 novembre 2015 à 17h48 Pour le président de la Confédération générale des petites et moyennes entreprises, «le compte personnel d’activité est un beau chantier, mais il faudra dix ans pour qu’il fonctionne»  Lire l'article sur L'Opinion
François Asselin - Président de la CGPME Marie Prat - Chef de file de la Commission Innovation et Economie numérique - CGPME vous convient mercredi 18 novembre 2015, de 15h à 17h, à un débat sur le thème Cybersécurité, quels enjeux et quelles protections pour les PME ? Programme Table ronde 1 : La cybercriminalité, quelles menaces pour les entreprises aujourd’hui ? Animation : Marie Prat Catherine Chambon, Commissaire divisionnaire, Sous‐directeur de la lutte contre la cybercriminalitéCyrille Tesser, Coordinateur Sectoriel –Agence Nationale de la Sécurité des Systèmes d’information (ANSSI)Laurent Bernat, Analyste des politiques de risque de sécurité numérique et de vie privée - Organisation de Coopération et de Développement Économiques (OCDE) Echanges avec la salle Table ronde 2 : Quelles protections pour les PME, cibles convoitées des cyberattaques ? Animation : Ely de Travieso, Directeur de PHONESEC et élu en charge de la cybersécurité de CGPME 13 Lazaro Pejsachowicz, Président - Club de la Sécurité de l’Information Français (CLUSIF)Nathalie Malicet, Vice-présidente - Compagnie Nationale des Commissaires aux Comptes (CNCC)Pierre Thomas Champely, Gérant et Directeur Technique d’ABOMICRO et adhérent CGPME 69Théodore Prévost, Directeur Général de GRIMSHIELD, membre du dispositif CGPME FOR START UP de la CGPME 69 Echanges avec la salle Au GIM34…
La CGPME ne peut que se réjouir de la soudaine conversion du MEDEF passé, par la grâce du texte sur la représentativité patronale, du statut incontesté de représentant du CAC 40 à celui, contesté, de défenseur des artisans, TPE et PME. Bien du chemin reste cependant à parcourir pour que les actes suivent les déclarations. Nul doute que le MEDEF aura maintenant à cœur de se saisir rapidement de la question des relations entre les grands donneurs d'ordres et leurs sous-traitants, entre les commerçants de proximité et la grande distribution intégrée, entre le monde bancaire et les TPE. En attendant les TPE et les PME françaises doivent savoir que la CGPME est le véritable fer de lance de la lutte contre le travail détaché, qu'elle a toujours été opposée au compte individuel de prévention de la pénibilité ou à l'instauration des Commissions Paritaires Interprofessionnelles Régionales introduisant les syndicats dans les TPE, autant de textes négociés dans le dos des petites entreprises pour d'obscures raisons politiciennes. Aux antipodes d'une politique consistant à alterner coup de cœur et coup de gueule, à dire blanc et à négocier noir, la CGPME continuera à porter les valeurs qui font sa fierté, celles du risque,…
mardi, 10 novembre 2015 16:20

Devenez Business Angel

INVITATION Vous êtes passionné(e) par l’entrepreneuriat, prêts à financer et accompagner des entreprises de croissance ?Vous souhaitez structurer votre démarche d’investissement dans les PME ? Alors n'attendez plus et devenez Business Angel ! Participez à la Semaine des Business Angels du 23 au 27 novembre en partenariat avec la CGPME. Liste des événements et inscriptions sur : semaineba.com Il y a forcément un événement près de chez vous !
mardi, 10 novembre 2015 16:17

Courrier du Président CGPME National

« Madame, Monsieur, L’Autorité de régulation des Communications Electroniques et des Postes (ARCEP) s’est rapprochée de la CGPME afin de travailler sur les communications électroniques dans les entreprises. A l’heure où la numérisation des entreprises s’accélère, leurs besoins en matière de connectivité vont croissants et se transforment. Soucieuse que les communications électroniques jouent pleinement un rôle de levier de leur mutation, l’ARCEP souhaite initier un espace d’échange réunissant les parties prenantes du marché.  La Confédération participera donc le 25 novembre prochain au premier « atelier entreprises » de l’ARCEP. Afin de préparer cette réunion, la CGPME réalise auprès des entreprises qu’elle représente une enquête sur les communications électroniques. La date limite des réponses à ce questionnaire est fixée au 22 novembre 2015. Pour accéder au questionnaire, cliquez  ICI Pour votre bonne information, le questionnaire est anonyme et les réponses seront traitées par la CGPME Nationale. Vous remerciant par avance de votre implication. Bien cordialement, François ASSELIN Président de la CGPME »
Vendredi 30 octobre, à l’invitation des élus des Communautés d’Agglomération de Niort et de La Rochelle, la CGPME 17 et la CGPME 79 ont assisté à l’inauguration de la plateforme multimodale Niort Terminal.Cette plate-forme est un bel exemple de synergie que peuvent trouver La Rochelle et Niort pour booster le développement économique du territoire. Une idée portée depuis longtemps par la Commission Développement Economique de la CGPME 17 (auxquels sont désormais associés également des représentants de la CGPME 79), dont les élus commencent à s’emparer, laissant augurer la multiplication d’actions communes dans les prochains mois ! Les Communautés d’Agglomération et Communauté de Communes semblent avoir compris l’intérêt de travailler ensemble sur le volet économique, et la CGPME encouragera toutes les initiatives allant dans ce sens ! On parle d’ailleurs de plus en plus d’un pôle métropolitain Niort/La Rochelle/Rochefort/Surgères/Aunis Atlantique/Fontenay.Etaient présent à cette inauguration :Jérôme BALOGE, Président de la Communauté d’Agglomération du Niortais, Maire de Niort, Philippe DUTRUC, Président de la Chambre de Commerce et d’Industrie des Deux-Sèvres,Jean-François MACAIRE, Président de la Région Poitou-Charentes,Gilbert FAVREAU, Président du Conseil Départemental des Deux-Sèvres,Jérôme GUTTON, Préfet des Deux Sèvres,Dominique BUSSEREAU, Président du Conseil départemental de Charente Maritime,Jean François FOUNTAINE, Maire de La Rochelle,ainsi qu’une…
RSI : LA CGPME 17 PROPOSE UN NOUVEAU SERVICE A SES ADHERENTS ! Vous êtes travailleur indépendant, vous rencontrez des difficultés avec le RSI ? La CGPME 17 peut désormais vous aider à résoudre concrètement vos problèmes. Après plusieurs mois de discussions menées par notre Commission Défense des TPE/PME, la CGPME 17 et le RSI se sont rencontrés le 19 octobre dernier dans les locaux de la FFB17 pour signer un partenariat destiné à garantir un traitement EFFICACE et SUIVI des dossiers des adhérents de la CGPME 17 ! Ce protocole de signature a réuni : M Robert BERGER, Président du RSI Poitou Charentes M Bastien LOSFELD, Président de la CGPME17, M Jean Yves AUFFRET (Directeur Régional du RSI), M Yann RIVIERE (Vice-Président du RSI Poitou Charentes et adhérent de la CGPME 17) M Michel AUGRAS (Président Délégué et Responsable de la Commission Défense des Intérêts des TPE/PME de la CGPME 17) Concrètement, la CGPME 17 dispose désormais d’un interlocuteur privilégié et unique au coeur du RSI. Cette personne, bien au fait des arcanes parfois complexes du RSI, est à même d’analyser et d’orienter les dossiers vers les bonnes personnes, et d’en assurer le suivi de bout en bout. Cet…
mardi, 10 novembre 2015 16:06

Communiqué sur la réforme du travail

Réforme du Code du travail : plus une évolution qu'une révolution Le gouvernement vient d'annoncer être prêt à engager une refondation du droit du travail passant par une réécriture globale du Code du travail … à horizon 2018.Un projet de loi présenté avant l'été devrait toutefois comporter "la réécriture de la partie du Code consacrée à la durée du travail, aux repos et aux congés". Et tout cela sans toucher aux 35 heures ? En parallèle, la négociation d'entreprise devrait être renforcée sans que l'on sache, à ce stade, sur quel champ. Une chose est sûre la révolution attendra, et il n'y aura "pas d'inversion de la hiérarchie des normes". De plus, grave erreur, il est précisé qu'en l'absence de syndicat dans une PME la négociation pourrait passer par "le mandatement d'un salarié par une organisation syndicale". Quant au référendum réclamé, dans ce cas de figure, par la CGPME, il disparaît aux oubliettes. Si la volonté affichée de renforcer la négociation collective de branche est positive, l'extension du principe de l'accord majoritaire, répétons-le, risquerait de conduire à une situation de blocage à l'exact opposé du but recherché. La réforme semble donc plus s'apparenter à une évolution qu'à une révolution. Reste…
vendredi, 30 octobre 2015 08:31

Les activités de Messidor, Charente-Maritime

Le travail offert à la personne fragilisée par des troubles psychiques doit avoir un contenu qui favorise sa réadaptation personnelle et professionnelle. Messidor privilégie comme support économique les activités de service gérées au plus près des réalités du milieu ordinaire. Les activités de service ouvrent au contact avec le client, elles mettent en évidence la finalité et l’utilité du travail. Elles sont évolutives et diversifiées. Elles permettent une souplesse dans l’organisation, un apprentissage assez rapide ; elles ont une image valorisante. Pour plus d'informations téléchargez la plaquette
mercredi, 21 octobre 2015 12:31

Soirée Médiation TEF

Animée par Muriel Lapalu et Myriam Bacqué Le 12 novembre A partir de 19h à la CCI La Rochelle. La conférence sera suivie d'un cocktail. Pensez à vous inscrire avant le 31 octobre en envyant un mail à l'adresse Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. !
mardi, 20 octobre 2015 12:42

Salon Midest - invitation

La CGPME, en tant que partenaire du MIDEST, a le plaisir de vous inviter à venir visiter le salon du 17 au 20 novembre 2015 ! MIDEST 2015, c'est 4 jours d'événements pour : Évaluer votre panel de sous-traitants pour optimiser votre référencement. Échanger avec vos pairs, clients, fournisseurs et partenaires pour gagner en performance. Découvrir les technologies innovantes pour une veille et un sourcing efficaces. Votre badge gratuit en cliquant ici !
mardi, 06 octobre 2015 09:38

DELEGATION SAINTAISE

Fred BOUERIE, administrateur et Vice-Président Commerce de la CGPME 17 a convié les adhérents Saintais à se réunir le 7 septembre 2015 à la CCI de SAINTES, au nom de la CGPME17 et de la toute nouvelle organisation locale : « la Délégation Saintaise de la CGPME 17 ».   Projection et lecture du mail d’encouragement de Bastien LOSFELD, président de la CGPME 17. Vidéos de présentation du Président National, François ASSELIN : • Prise de fonction début 2015 du tout nouveau président de la CGPME, François Asselin et suivi de ses actions à l’assemblée nationale et auprès du Président de la République.• Planète PME à Paris en juin 2015 avec l’intervention de plusieurs Ministres et du Président de La République au chevet des TPE/PME.• Après la rencontre de François ASSELIN et de Manuel VALLS, l’interview du président de la CGPME par Marc Olivier FOGIEL sur RTL = aperçu des propositions de la CGPME faites au gouvernement pour une meilleure prise en compte des problématiques des TPE/PME. Puis rappel de la réalité économique de notre pays par la présentation d’un schéma de la répartition des entreprises par taille : 243 grandes entreprises, 5000 établissements de taille intermédiaire et …. 3…
La conférence se déroulera le mardi 13 octobre de 11h à 12 h, salle 1 de l'Espace Encan VENEZ NOMBREUX !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
mardi, 06 octobre 2015 09:28

Formation Sauveteur Secouriste du Travail

Les 8 et 15 septembre dernier la CGPME 17 a mis en place une formation de SAUVETEUR SECOURISTE DU TRAVAIL, sous l’égide de Sylvie BONNEAU, Formatrice de la Croix ROUGE. Nos 10 stagiaires ont suivis assidument les consignes de SYLVIE, études de cas, démonstrations pratiques, ateliers d’apprentissage des gestes et se sont prêtés aux jeux de rôle.   L’objectif de cette formation étant d’intervenir efficacement face à une situation d’accident et de mettre en application ses compétences au profit de la santé et de la sécurité au travail, dans le respect de l’organisation de l’entreprise et des procédures spécifiques fixées en matière de prévention.A l’issue des deux journées de formations, les stagiaires, ont fait l’objet d’une évaluation, un certificat leur sera délivré dans les prochains jours. Une session de Maintien Actualisation des Compétences sera obligatoire pour conserver la validité de ce certificat. Cette session devra être faite dans un délai maximum de 24 mois.
Lundi 21 Septembre, la CGPME avait convié l’ensemble de ses adhérents pour une réunion d’information. Nous remercions notre partenaire la SMAM, et tout particulièrement M CHINESTRA, ainsi que M BODART pour leur accueil. Le Président de la CGPME, Bastien LOSFELD, a présenté l’actualité de la CGPME et notamment la participation au Salon de l’Entreprise qui se déroulera les 13 et 14 octobre prochain à l’Espace ENCAN à La Rochelle. Lors de ce salon, une conférence de présentation de l’activité de notre organisme sera animée le 13 octobre, de 11 à 12h, sur le thème : « Donnons aux TPE PME la place qu’elles méritent ! » La Conférence présentera les différentes actions de la CGPME 17 au travers des Commissions et Mandats. Vous pourrez venir nous rencontrer sur notre stand lors de ces deux journées. Pascal SABOURIN, Responsable de la commission développement économique territorial nous a fait part de l’état d’avancement avec les différentes CDA, le calendrier des actions et les prochains rendez-vous.
mardi, 06 octobre 2015 08:26

Le métro-boulot-dodo-conso, ça suffit

Parution de François Asselin dans l'Expansion      
lundi, 28 septembre 2015 13:33

Le Point conjoncture CGPME - Septembre 2015

Croissance Alors qu’une croissance de 0,3 % était attendue au deuxième trimestre, celle-ci est restée nulle. Cette stagnation du PIB résulte d’un déstockage massif des entreprises opéré entre avril et juin. Plutôt que produire, celles-ci ont préféré réduire leurs surplus. Aussi, en raison d’une baisse des dépenses d’énergie des ménages, la consommation intérieure a fortement ralenti (+ 0,1 %). L’investissement en France a par ailleurs rechuté au deuxième trimestre. Les dépenses des entreprises ont ralenti tandis que l’investissement des ménages s’est replié pour le huitième trimestre consécutif. De plus, le recul de l’investissement des administrations publiques (- 0,1 %) montre que l’amélioration de la situation lors des trois premiers mois de l’année n’était que provisoire... ...lire le point conjoncture sur le site de la CGPME
Le lundi 6 juillet, la CGPME 17 a été chaleureusement reçue par Mr Thierry ANDRIEU, Directeur de la Formation de SUP de CO à La Rochelle. M ANDRIEU a présenté aux participants, le dispositif de formation continue « Conquérir vos premiers marchés à l’International ». Cette formation qualifiante destinée aux dirigeants de PME/PMI et directeurs commerciaux, s’effectue à raison d’une journée par mois sur 10 mois, du 17 septembre 2015 au 16 juin 2016.
mercredi, 15 juillet 2015 10:06

Signature convention de Partenariat EDF

Lors du Conseil d’Administration Régional du 8 juillet dernier, la Région POITOU CHARENTES, sous la Présidence de Philippe CHASSEMON, a réuni les 4 Présidents des CGPME départementales et les représentants d’EDF.  A l’issue de cette rencontre a été signé la Convention de Partenariat avec EDF, représenté par M Olivier LECLERC, Direction EDF Commerce Région Grand Centre, et chaque président de département, pour la CGPME 17, avec M Bastien LOSFELD.
Après une journée marathon de commissions, Conseil d’administration et réunion d’information, La CGPME 17 avait convié lundi ses adhérents à un pique-nique sur la plage des minimes.
La CGPME 17 avait réuni le 26 juin dernier l’ensemble de ses adhérents pour une réunion d’information, au Novotel Thalassa de St TROJAN les Bains. A cette occasion, les clubs d’entreprises avaient été conviés, et le club Seudre Océan, présidé par Viviane PHELIPOT, avait répondu présent. C’est donc, tout naturellement, que la CGPME 17, en la personne de Myriam PAJEAN, Secrétaire Générale, a accepté l’invitation de Viviane PHELIPPOT, le 2 juillet dernier. Après 6 mois d’existence, le Club qui s’est donné comme objectif de développer les affaires et promouvoir le territoire, réunissait ses 35 membres. La soirée avait débuté par une visite d’IFREMER, orchestrée par Jean PROU, maître des lieux, suivi d’un dîner dans un cadre sympathique  face au pont d’Oléron, chez Thierry FAUCHER, Restaurant MER et FORET à ST TROJAN les Bains. La CGPME 17, désireuse d’être toujours plus proche des chefs d’entreprises, est en contact régulier avec les clubs d’entreprises pour multiplier les rencontres sur tout le département.
Economie Décret n° 2015-773 du 29 juin 2015 Cliquez ici Ce texte porte sur la création d'une aide en faveur des très petites entreprises embauchant des jeunes apprentis. Publics concernés : entreprises de moins de onze salariés. Objet : création d'une aide en faveur des très petites entreprises embauchant des jeunes apprentis. Arrêté du 27 novembre 2013 Cliquez ici Ce texte est relatif aux entreprises intervenant au sein d'établissements exerçant des activités nucléaires et des entreprises de travail temporaire concernées par ces activités. Publics concernés : les entreprises extérieures ou de bâtiment et des travaux publics intervenant au sein d'installations nucléaires de base ou d'une installation individuelle comprise dans le périmètre d'une installation nucléaire de base secrète pour y effectuer certains travaux et les entreprises de travail temporaire mettant à disposition des travailleurs pour la réalisation de ces travaux, les organismes certificateurs et le Comité français d'accréditation. Objet : dans les situations de coactivité, afin de s'assurer de la protection effective des travailleurs contre les risques radiologiques, le présent arrêté fixe les exigences spécifiques relatives à l'organisation du travail et de la radioprotection des travailleurs. Cet arrêté définit la procédure de certification requise pour les entreprises concernées. Arrêté du 9…
Les PME sont le symbole de la France qui « se bouge » au quotidien. Les Trophées PME ont la mission de mettre en lumière la dynamique entrepreneuriale et d’offrir la reconnaissance à ceux qui créent de la richesse et de la qualité. A noter : Vous avez été nombreux à nous faire part du souhait de repousser la date de clôture des inscriptions aux Trophées PME Bougeons-Nous. Le report des inscriptions de cette 6ème édition est donc fixé au 31 juillet 2015.
Page 5 sur 7

Partenaires et soutiens

 

  • LogoA3C 01
  • Logo AG2R 01
  • logo agefos
  • Logo Apivia
  • Sans titre
  • Logo EDF 01
  • logo groupama
  • logo gsc
  • logo rupella
  • logo btp
  • LogoCESO 01
  • logo digitalBay
  • Logo PSE 01
  • Logo TEF 01
  • Logo UCER 01
  • Logo CDA 01
  • Logo Rochefort 01
  • Logo CCI LR 01
  • Logo CCI Rochefort 01
  • Logo Pole metropolitain 01
  • Logo CMA 01
  • Logo Prefecture 01
  • logoSMV 01
  • Logo CDA Royan 01
  • Logo CDA Saintes 01
  • Logo CdC Ile de re 01
  • Logo CdC Oleron 01
  • Logo CdC Surgeres 01