jeudi, 11 mai 2017 21:06

Suspendre le compte personnel de prévention de la pénibilité est une priorité

Alors que la CNAV indique qu'environ "18 000 salariés pourraient faire valoir en 2018 leur départ anticipé à la retraite au titre du compte pénibilité", la CPME rappelle à Emmanuel Macron, élu Président de la République, la nécessité de confirmer rapidement la suspension du Compte Personnel de Prévention de la Pénibilité (C3P) annoncée, durant la campagne, à des chefs d'entreprise réunis par la Confédération des PME. Il est en effet impératif de faire montre de pragmatisme et de revoir le dispositif aujourd'hui en vigueur pour l'adapter à la réalité des PME. La complexité des critères actuels fragilise en effet les petites entreprises et les expose, malgré elles, à des contentieux.

Suspendre le Compte Personnel de Prévention de la Pénibilité est donc une priorité pour les chefs d'entreprise. Cela permettra à la CPME, consciente de la nécessité de tenir compte de la pénibilité incontestable de certains métiers, de proposer les adaptations nécessaires. Et au Président de la République d'envoyer un signal positif vers les TPE/PME. 

Dernière modification le jeudi, 11 mai 2017 21:19

Partenaires et soutiens

 

  • LogoA3C 01
  • Logo AG2R 01
  • logo agefos
  • logo apivia
  • Sans titre
  • Logo EDF 01
  • logo groupama
  • logo gsc
  • logo rupella
  • logo btp
  • LogoCESO 01
  • logo digitalBay
  • Logo PSE 01
  • Logo TEF 01
  • Logo UCER 01
  • Logo CDA 01
  • Logo Rochefort 01
  • Logo CCI LR 01
  • Logo CCI Rochefort 01
  • Logo Pole metropolitain 01
  • Logo CMA 01
  • Logo Prefecture 01
  • logoSMV 01
  • Logo CDA Royan 01
  • Logo CDA Saintes 01
  • Logo CdC Ile de re 01
  • Logo CdC Oleron 01
  • Logo CdC Surgeres 01