lundi, 12 février 2018 12:51

L'enjeu de la détaxation des heures supplémentaires ne se limite pas au pouvoir d'achat

Si l'économie française connaît actuellement un rebond de croissance, beaucoup d'entreprises peinent à trouver des salariés qualifiés et opérationnels dont ils ont besoin rapidement. 

Dans le même temps, la pression sur les prix est telle que les entreprises ne peuvent se permettre des augmentations de charges obérant leur compétitivité.

Dans ce contexte, augmenter le nombre des heures supplémentaires est une des solutions pour accompagner la reprise actuelle. 

La CPME est donc extrêmement favorable à un retour des heures supplémentaires détaxées dans les PME, à condition, bien entendu, que la réduction de cotisations sociales ne se limite pas aux seules cotisations salariales mais comprenne également, comme c'est le cas aujourd'hui dans les entreprises de moins de 20 salariés, une déduction forfaitaire des cotisations patronales de sécurité sociale. 

Une telle mesure mise en place en 2007 avait permis, en un an, d'augmenter le nombre d'heures supplémentaires de 53%, dans les entreprises de 20 à 49 salariés. 

L'enjeu de la détaxation des heures supplémentaires ne saurait donc se limiter à la question du pouvoir d'achat des salariés.

Partenaires et soutiens

 

  • LogoA3C 01
  • Logo AG2R 01
  • logo agefos
  • logo apivia
  • Sans titre
  • Logo EDF 01
  • logo groupama
  • logo gsc
  • logo rupella
  • logo btp
  • LogoCESO 01
  • logo digitalBay
  • Logo PSE 01
  • Logo TEF 01
  • Logo UCER 01
  • Logo CDA 01
  • Logo Rochefort 01
  • Logo CCI LR 01
  • Logo CCI Rochefort 01
  • Logo Pole metropolitain 01
  • Logo CMA 01
  • Logo Prefecture 01
  • logoSMV 01
  • Logo CDA Royan 01
  • Logo CDA Saintes 01
  • Logo CdC Ile de re 01
  • Logo CdC Oleron 01
  • Logo CdC Surgeres 01