vendredi, 27 avril 2018 07:56

La CPME obtient l'abandon de l'incrimination pénale spécifique liée au prélèvement à la source

Le ministre de l'Action et des Comptes publics vient d'annoncer lors d'une interview au journal Le Parisien de ce jour l'abandon de toute incrimination pénale spécifique liée au prélèvement à la source.

Ainsi donc "entendant l'inquiétude, notamment celle du président de la CPME François Asselin" le texte prévoyant des sanctions qui pouvaient aller jusqu'à 15 000 € d'amende et un an de prison sera supprimé du Code général des impôts...

Il s'agit là d'une décision importante dont il faut souligner la portée pour les chefs d'entreprise de TPE/PME qui voient ainsi retirée l'épée de Damoclès qui planait sur leur tête. La CPME ne peut donc que se féliciter d'avoir été entendue sur ce point. 

Ceci étant dit la Confédération des PME persiste à considérer que le rôle des entrepreneurs n'est pas celui de collecteur d'impôts et que la mise en place effective du prélèvement à la source sera source de complexité et de coûts supplémentaires. Elle accompagnera donc ses adhérents pour leur faciliter la tâche et limiter au maximum les problèmes qui ne manqueront pas de survenir. 

Dernière modification le vendredi, 27 avril 2018 08:25

Partenaires et soutiens

 

  • LogoA3C 01
  • Logo AG2R 01
  • logo agefos
  • Logo Apivia
  • Logo credit mutuel Plan de travail 1
  • logo groupama
  • logo gsc
  • logo rupella
  • logo btp
  • LogoCESO 01
  • logo digitalBay
  • Logo PSE 01
  • Logo TEF 01
  • Logo UCER 01
  • Logo CDA 01
  • Logo Rochefort 01
  • Logo CCI LR 01
  • Logo CCI Rochefort 01
  • Logo Pole metropolitain 01
  • Logo CMA 01
  • Logo Prefecture 01
  • logoSMV 01
  • Logo CDA Royan 01
  • Logo CDA Saintes 01
  • Logo CdC Ile de re 01
  • Logo CdC Oleron 01
  • Logo CdC Surgeres 01